Le bonheur, c’est quand vous bougez !


actif activite amusement bonheur
Photo de Jill Wellington sur Pexels.com

L’objectif de la présente étude était de déterminer l’association entre la condition physique et la perception du bonheur chez les adultes à Taïwan. 

Méthodes 

Une étude transversale a été menée et les données issues de l’enquête nationale sur la condition physique à Taïwan 2014-2015 ont été examinées. 

Les participants comprenaient 27 930 hommes et 30 885 femmes, âgés de 23 à 64 ans. Chaque participant a rempli un questionnaire standardisé et structuré et a subi des mesures de variables anthropométriques et de sa condition physique. 

Le questionnaire a permis de déterminer le degré de bonheur d’un individu et les résultats ont été stratifiés en groupes heureux (très heureux, assez heureux et assez heureux) et malheureux (malheureux et pas du tout heureux) pour la perception du degré de bonheur. 

Les mesures de sa condition physique ont été évaluées en utilisant l’endurance cardio-respiratoire (test de 3 minutes), la force et l’endurance musculaires (test d’une minute en position assise), la flexibilité (ischio-jambiers) et la composition corporelle (indice de masse corporelle (IMC) et rapport taille/hanche). Pour déterminer l’existence d’une relation dose-réponse entre les niveaux des composantes de la condition physique et le statut de bonheur, quatre quartiles de composantes de la condition physique ont été analysés à l’aide de modèles de régression logistique multiples. 

Résultats 

Les résultats de la régression logistique multiple ont indiqué qu’avec le pire niveau de performance des composantes de condition physique comme base de référence, des associations significatives ont été observées pour le test sit-and-reach (troisième niveau : OR = 1,24, IC95%1,02-1,49) et l’IMC (deuxième niveau : OR = 0,78, IC95% 0,64-0,95) chez les hommes. 

Chez les femmes, des associations significatives ont été observées pour le test « 1 min sit-up » (deuxième niveau : OR = 1,28, IC95% : 1,03-1,60 ; troisième niveau : OR = 1,32, IC95% : 1,04-1,67 ; quatrième niveau (le meilleur) : OR = 1,48, IC95% 1,12-1,95) et IMC (troisième niveau : OR = 0,73, IC95% 0,58-0,92). 

L’étude actuelle suggère que des valeurs plus élevées en matière de flexibilité et de composition corporelle sont des facteurs liés au bonheur et pourraient améliorer la fréquence de phases de bonheur chez les hommes. 

De plus, cet effet positif de valeurs plus élevées de la force musculaire, de l’endurance et de l’IMC a été observé pour la manifestation du bonheur chez les femmes. Toutefois, le mécanisme pertinent qui sous-tend ce phénomène doit être étudié plus avant.


Références bibliographiques 

taiwanHui-Ling Chen, Po-Fu Lee, Yun-Chi Chang, Fu-Shu Hsu, Ching-Yu Tseng, Xin-Yu Hsieh, Chien-Chang Ho. The Association Between Physical Fitness Performance and Subjective Happiness Among Taiwanese Adults. Int J Environ Res Public Health. 2020 May 26;17(11):E3774. doi: 10.3390/ijerph17113774

(article en accès libre) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s