Quelles mesures pour les troubles neurologiques fonctionnels ?


anxiete emotion homme humeur
Photo de Demeter Attila sur Pexels.com

Le trouble neurologique fonctionnel (TNF), ou trouble de conversion, est défini par des symptômes moteurs et sensoriels (par exemple, tremblements, dystonie, faiblesse des membres, engourdissement et convulsions) qui présentent des caractéristiques cliniques incompatibles avec d’autres diagnostics neurologiques/médicaux et qui sont associés à une détresse et une déficience fonctionnelle importantes.

Jusqu’à récemment, il y avait peu d’essais de traitement contrôlés et peu d’efforts de recherche sur la mesure des résultats. Cependant, le nombre et la qualité des études d’intervention ont nettement augmenté, de sorte qu’il est maintenant essentiel d’optimiser les mesures des résultats pour cette population, afin de faciliter la comparaison de l’efficacité et de l’efficience des différentes modalités de traitement pour des symptômes spécifiques de ces troubles.

Les TNF présentent des caractéristiques qui rendent les décisions relatives à la mesure des résultats particulièrement complexes, notamment l’hétérogénéité et la variabilité des symptômes et l’influence marquée de l’attention, des croyances et des attentes. 

La divergence entre les mesures objectives et les expériences subjectives des symptômes des patients peut également être une caractéristique importante. Ces aspects peuvent rendre les mesures objectives « instantanées » (par exemple, les échelles évaluées par les cliniciens et les tests de performance objectifs) moins fiables et moins valables. Ils suggèrent également que les résultats évalués par les patients peuvent être particulièrement significatifs dans cette population.

Un large éventail de symptômes physiques supplémentaires (par exemple, fatigue, douleur, troubles du sommeil, problèmes gastro-intestinaux et urologiques) sont courants chez les personnes atteintes de TNF, généralement associés à une qualité de vie réduite et à un handicap plus important. De nombreuses personnes atteintes de TNF font état de symptômes psychologiques/comorbidité importants (par exemple, anxiété, dépression et dissociation), de comportements d’adaptation et de croyances à la maladie potentiellement peu utiles et d’un traitement émotionnel altéré, qui sont associés à la gravité des symptômes, à de moins bons résultats et à une qualité de vie réduite.

Une étude systématique internationale impliquant une bonne trentaine de spécialistes du domaine a été menée pour identifier quelles évaluations sont utiles et spécifiques aux TNF.

Ils n’ont rien trouvé de bien probant. Pas d’inquiétude donc, sur vos capacités évaluatives, ce n’est pas ça le problème 🙂


Références bibliographiques 

franceitalieusagrandebretagnecanadahollandeiranSusannah Pick, David G Anderson Ali A Asadi-Pooya et al. Outcome Measurement in Functional Neurological Disorder: A Systematic Review and Recommendations. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2020 Jun;91(6):638-649. doi: 10.1136/jnnp-2019-322180. 

1 Institute of Psychiatry, Psychology and Neuroscience, King’s College London, London, UK.

2 Donald Gordon Medical Centre, University of the Witwatersrand, Johannesburg, South Africa.

3 Epilepsy Research Center, Shiraz Medical School, Shiraz University of Medical Sciences, Shiraz, Iran, Islamic Republic of.

4 Jefferson Comprehensive Epilepsy Center, Department of Neurology, Thomas Jefferson University, Philadelphia, Pennsylvania, USA.

5 Department of Neurology, University Hospital Bern & University of Bern, Bern, Switzerland.

6 Department of Psychiatry, Brigham & Women’s Hospital, Harvard Medical School, Boston, Massachusetts, USA.

7 Department of Neurology, Radboud University Nijmegen Medical Centre, Donders Institute for Brain, Cognition and Behaviour, Nijmegen, Netherlands.

8 School of Health Sciences, The University of Manchester, Manchester, UK.

9 Department of Clinical Neurosciences, School of Molecular and Clinical Medicine, Western General Hospital, University of Edinburgh, Edinburgh, UK.

10 Institute of Mental Health, Division of Psychiatry, Faculty of Brain Sciences, University College London, London, United Kingdom.

11 Neuroscience Research Centre, Institute of Molecular and Clinical Sciences, St George’s University, London, UK.

12 Department of Psychiatry, Georgetown University, Washington, District of Columbia, USA.

13 Gardner Family Center for Parkinson’s Disease and Movement Disorders, Department of Neurology, University of Cincinnati, Cincinnati, Ohio, USA.

14 Department of Neurology, Hopital Avicenne, Assistance Publique, Hôpitaux de Paris, Paris, Île-de-France, France.

15 Human Motor Control Section, National Institute of Neurological Disorders and Stroke, Bethesda, Maryland, USA.

16 Parkinson’s Disease Center and Movement Disorders Clinic, Department of Neurology, Baylor College of Medicine, Houston, Texas, USA.

17 University College London Institute of Neurology, National Hospital for Neurology and Neurosurgery, London, UK.

18 Department of Psychiatry, Austin Health, University of Melbourne, Melbourne, Victoria, Australia.

19 Discipline of Psychiatry and Child and Adolescent Health, The Children’s Hospital at Westmead, Sydney Medical School, Sydney, New South Wales, Australia.

20 Department of Neurology, Feinberg School of Medicine, Northwestern University, Chicago, Illinois, USA.

21 Departments of Psychiatry and Neurology, Rhode Island Hospital, Brown Medical School, Providence, RI, USA.

22 Movement Disorders Clinic and the Edmond J. Safra Program in Parkinson’s Disease, University Health Network, Toronto, Ontario, Canada.

23 Mater Neurosciences Centre, Brisbane, Queensland, Australia.

24 Department of Neurology, Stony Brook University Renaissance School of Medicine, Stony Brook, New York, USA.

25 FND Hope International, Salmon, Idaho, USA.

26 Northeast Regional Epilepsy Group, New York, New York, USA.

27 Therapy Services, The National Hospital for Neurology and Neurosurgery, London, UK.

28 Departments of Neurology and Psychiatry, Therapy Services, Massachusetts General Hospital, Harvard Medical School, Boston, MA, United States.

29 Department of Neurology, University Hospital Knappschaftskrankenhaus Bochum, Ruhr University Bochum, Bochum, Germany.

30 Academic Neurology Unit, University of Sheffield, Royal Hallamshire Hospital, Sheffield, UK.

31 Departments of Neurology and Psychiatry and Behavioral Sciences, Emory Centre for Ethics, Emory University School of Medicine, Atlanta, Georgia, USA.

32 Department of Neurology, Medical University of Graz, Graz, Austria.

33 Department of Neurology and Center of Clinical Neuroscience, Charles University in Prague, Prague, Czech Republic.

34 Department of Neurological Sciences, Rush University Medical Center, Chicago, Illinois, USA.

35 Department of Neurology, University Medical Center Groningen, University of Groningen, Groningen, Netherlands.

36 Department of Neuroscience, Biomedicine, and Movement, University of Verona, Verona, Italy.

37 Institute of Psychiatry, Psychology and Neuroscience, King’s College London, London, UK timothy.nicholson@kcl.ac.uk.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s