Points-gâchettes, dry needling et gonalgies


amusement bureau a domicile cabinet cactus
Photo de Designecologist sur Pexels.com

Bon. Si même les promoteurs de cette technique estiment qu’elle est inutile dans la gonarthrose et le genou post-opératoire….

Cleland, Fernández-de-Las-Peñas et al ont évalué son effet sur les points-gâchettes, lorsqu’elle est administrée seule ou en complément d’autres interventions, sur la douleur et les handicaps connexes chez les personnes souffrant de gonalgie.

Résultats : 

Dix études (six sur les douleurs fémoro-patellaires, deux sur l’arthrose du genou, deux sur les douleurs post-opératoires du genou) ont été incluses. 

La méta-analyse a révélé des tailles d’effet modérées du DN pour réduire la douleur et améliorer l’invalidité associée par rapport à un groupe de comparaison à court terme. 

Le principal effet a été observé pour la douleur fémoro-patellaire. 

Aucun effet significatif n’a été observé lors des suivis à moyen ou long terme. 

Le risque de biais était généralement faible, mais l’hétérogénéité et l’imprécision des résultats ont fait baisser le niveau de preuve.

Conclusion des auteurs : 

Des preuves faibles à modérées suggèrent un effet positif du DN sur la douleur et l’incapacité associée dans la douleur fémoro-patellaire, mais pas dans gonarthrose ou la douleur post-chirurgicale du genou, à court terme. Il est clair que des essais de haute qualité sur les effets à long terme sont nécessaires.

Est-ce que les points-gâchettes existent réellement ?

Les auteurs ne se posent pas la question : «A TrP is defined as a hypersensitive spot in a taut band of a skeletal muscle, in which stimulation can induce sensory and motor disturbances» en reprenant le discours de ceux qui ont inventé le concept (Simons & Travell, il y a combien de décennies déjà ?)

Pourquoi piquer le muscle avec des aiguilles ? 

Parce que les auteurs pensent que c’est une bonne technique et s’auto-citent pour le justifier : «Several therapeutic approaches are proposed for the management of TrPs, with dry needling receiving an increased interest in the literature [Fernández-de-Las-Peñas]. The aim of dry needling is to inactivate the altered muscle dysfunction induced by the presence of a TrP and to improve function [Fernández-de-Las-Peñas]. 

Est-ce une thérapie dangereuse ?

Pas d’effets indésirables graves, mais jusqu’à 40 % à 87% des patients peuvent avoir des douleurs au point d’injection (d’un autre côté, une piqûre, ça pique) qui peuvent se résorber en deux jours.

«Espí-López et al reported that 40% of patients experienced post-needling soreness, which resolved spontaneously within 36–48 hours, but no serious adverse events». 

«Sanchez-Romero et al reported that 87% of the patients experienced minor side effects, 97% being post-needling muscle soreness».

Des hémorragies sont aussi signalées avec parfois des patients qui du coup ne veulent pas continuer le traitement (forcément, s’ils ne veulent pas guérir, toutes les excuses sont bonnes).

«Velázquez-Saornil et al reported three (13.6%)adverse events (hemorrhages), with one participant withdrawn at follow-up due to this adverse event». 

Commentaire 

Rappelez-vous l’article de la revue Prescrire sur les bronchiolites : le seul fait de citer une hypothétique fracture de côte a suffit pour que l’ensemble des médecins arrêtent de prescrire de la kinésithérapie respiratoire pour les bébés. Quel «évènement indésirable» rangera définitivement au placard les points-gâchettes et le dry needling ?

On fait le pari que dans 5 ans plus aucun kiné ne piquera les muscles des patients qui lui sont confiés ?


Références bibliographiques 

usaespagneYoussef Rahou-El-Bachiri, Marcos J Navarro-Santana, Guido F Gómez-Chiguano, Joshua A Cleland, Ibai López-de-Uralde- Villanueva, César Fernández-de-Las-Peñas, Ricardo Ortega-Santiago, Gustavo Plaza-Manzano. Effects of Trigger Point Dry Needling for the Management of Knee Pain Syndromes: A Systematic Review and Meta-Analysis. J Clin Med. 2020 Jun 29;9(7):E2044. doi: 10.3390/jcm9072044.

(Article en accès libre)  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s