Innervations motrices du nerf radial à l’avant-bras 


Sans titre

Le nerf radial est classiquement donné comme étant le nerf de l’extension du membre supérieur. C’est le cas, mais pas que.

Trente-cinq cadavres ont été disséqués pour exposer le nerf radial de l’avant-bras. Chaque branche musculaire du nerf a été identifiée. Sa longueur et sa distance du nerf ont été mesurées. Ces valeurs ont été utilisées pour déterminer les ordres de ramification et d’entrée motrice typiques.

Résultats : 

L’ordre de ramification typique était :

  1. Brachial
  2. Brachio-radial
  3. Long extenseur radial du carpe
  4. Court extenseur radial du carpe
  5. Supinateur 
  6. Extenseur des doigts
  7. Extenseur ulnaire du carpe
  8. Long abducteur du pouce
  9. Extenseur du 5° doigt
  10. Court extenseur du pouce 
  11. Long extenseur du pouce
  12. Extenseur de l’index 

Conclusions : 

Le nerf radial présente une variabilité importante à la partie postérieure de l’avant-bras. Cependant, il y a suffisamment de cohérence pour identifier un modèle archétypal et un ordre d’innervation. 

Ces résultats doivent être pris en compte lors de la planification des approches chirurgicales afin de prévenir une perte excessive de la fonction motrice. 

Pour nous les kikis, il suffira de tester patiemment muscle par muscle en bilatérale dans l’ordre précédent pour se faire une idée à peu près cohérente du lieu problématique ?

Pourquoi le brachial « antérieur » ?

Les auteurs ont retrouvé chez 60% des sujets une innervation du brachial par le nerf radial (alors qu’il est classiquement donné comme innervé par le musculo-cutané) et dans un cas sur 4 une innervation du CERC par sa branche superficielle.

Cette innervation radiale du «brachial antérieur» était connue des anciens comme Testut qui décrit «dans trois-quart des cas, un petit rameau accessoire qui se détache du nerf radial». 


Références bibliographiques 

usaF Kip Sawyer, Joshua J Stefanik, Rebecca S Lufler. The Branching and Innervation Pattern of the Radial Nerve in the Forearm: Clarifying the Literature and Understanding Variations and Their Clinical Implications. Diagnostics (Basel). 2020 Jun 2;10(6):366. doi: 10.3390/diagnostics10060366.

Testut L. Traité d’anatomie humaine. Octave Doin éditeur. Paris 1899.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s