Le test de flexion rotation cervicale supérieure & sa mesure


Rédigé le 20 Mai 2018. Mises à jour du 4 Mars 2019, 18 septembre 2020, 5 octobre 2020

Le test de flexion rotation (FRT) est fréquemment positif dans les céphalées cervicogènes [Hall 2010a]. Il pourrait l’être aussi chez les patientes migraineuses [Oliveira-Souza 2019].

Procédure

Le patient est en décubitus, les cervicales inférieures et les thoraciques supérieures fléchies. Le praticien est à la tête du patient, maintenant la flexion cervicale inférieure de son abdomen. A l’aplomb de la tête du patient, il compare les amplitudes, la présence de douleurs, la résistance au mouvement des rotations passives droite et gauche.

L’amplitude maximale est déterminée par l’apparition des douleurs ou de la résistance ressentie par le praticien. L’amplitude normale est donnée pour 45° en rotation unilatérale, une diminution de 10° de cette amplitude étant la valeur seuil pour déterminer un test positif.

Mesure

Sans titreUn goniomètre boussole analogique ou digital (EasyAngle – Meloq AB, Stockholm, Sweden) attaché sur la tête du patient à l’aide d’un velcro permet de mesurer les amplitudes limitées par la douleur ou la raideur.

Fiabilité

BoussoleLa fiabilité inter-examinateurs apparait très bonne chez des praticiens expérimentés [Hall 2010a], mais modérée à bonne en fonction des étages dans une autre étude du même auteur [Hall 2010b].

La fiabilité intra-évaluateur est bonne (k = 0,79) [Schäfer 2018].

Selon le résumé de cette étude [Oliveira-Souza 2020], la fiabilité intra-opérateur est excellente (coefficient de corrélation intra-classes > 0,83), et la fiabilité inter-opérateurs varie de substantielle à excellente (coefficient de corrélation intra-classes > 0,77). La différence minimale détectable se situe entre 6.78° et 7.9°. Les données étaient obtenues avec la moyenne de trois mesures successives.

Dans cette autre étude, les diagrammes de Bland & Altman ont révélé une différence moyenne entre les systèmes de mesure de 0.5° pour le côté gauche et de 0.11° pour le côté droit. Un coefficient de corrélation intra-classes de 0.66 IC95%[0.47-0.79] a été retrouvé, ce qui indique une bonne fiabilité inter-évaluateur. La fiabilité intra-évaluateur était très bonne, avec des valeurs du coefficient de corrélation intra-classes au delà de 0.94 [Luedtke 2020].

Valeurs

L’examen sous IRM montre qu’il est préférable d’utiliser la flexion du rachis cervical inférieur à la position neutre pour analyser la rotation cervicale supérieure, puisque le segment atloïdo-axoïdien est responsable des trois-quarts de la rotation cervicale totale en flexion [Takasaki 2011].

Il a été retrouvé des amplitudes de 26,0 ± 7,4° pour les patients souffrant de céphalées cervicogènes et de 37,5 ± 5° pour ceux souffrant de cervicalgies.

L’erreur standard mesure est de l’ordre de 6,6° [Luedtke 2020].

Validité

Le test apparaît positif essentiellement dans les céphalées cervicogènes, ce qui est un argument supplémentaire en faveur d’un test intéressant le rachis cervical supérieur.

Références bibliographiques Comparé à Se Sp RV+ RV-
Schäfer 2018 Système Zebris 0,96 0,89 8,73 0,04

Il a été comparé aux mesures établies à l’aide d’un système Zebris (3D Measuring System for Movement Analysis and Navigation – Zebris GmbH, Isny, Germany), capteurs à ultra-sons pouvant évaluer les mouvements cervicaux en 3D. Le système Zebris est fiable (ICC 0.75 – 0.93) et valide (ICC > 0.93). La validité a l’air excellente [Schäfer 2018].

Cette autre étude [Luedtke 2020] comparant soixante-deux participants, 39 avec et 23 sans cervicalgie et douleurs crânio-cervicales, retrouve aussi une bonne validité comparativement à un système Zebris ®. Elle était forte avec un coefficient de corrélation intra-classes de 0,97 IC95%[0,95-0,98] pour les amplitudes de rotation de chaque côté. Par contre je n’y ai pas retrouvé de comparaison entre symptomatiques et asymptomatiques comme dans les études précédentes. Ils ont essayé de le démontré et ils n’ont pas pu le faire ?


Références bibliographiques

Hall T et al. The influence of lower cervical joint pain on range of motion and interpretation of the flexion-rotation test. Journal of Manual & Manipulative Therapy. Volume 18, N°3, 2010 , pp. 126-131(6)

Hall T, Briffa K, Hopper D, Robinson K. Reliability of manual examination and frequency of symptomatic cervical motion segment dysfunction in cervicogenic headache. Man Ther. 2010 Dec;15(6):542-6

allemagnepologneaustralieKerstin Luedtke, Thomas Schoettker-Königer, Toby Hall, Christine Enns, Maike Grassold, Petra Hasselhoff-Styhler, Christian Neulinger, Max Obrocki, Philipp Przyhoda, Axel Schäfer. Concurrent validity and reliability of measuring range of motion during the cervical flexion rotation test with a novel digital goniometer. BMC Musculoskelet Disord. 2020 Aug 11;21(1):535. doi: 10.1186/s12891-020-03525-6.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre.

Oliveira-Souza AIS et al. Reduced flexion rotation test in women with chronic and episodic migraine. Braz J Phys Ther. 2019 Jan 16. pii: S1413-3555(17)30711-6. doi: 10.1016/j.bjpt.2019.01.001. Article sous presse

espagnebresilAna Izabela Sobral Oliveira-Souza, Gabriela Ferreira Carvalho, Lidiane Lima Florêncio, César Fernández-de-Las-Peñas, Fabíola Dach, Débora Bevilaqua-Grossi. Intrarater and Interrater Reliability of the Flexion Rotation Test and Cervical Range of Motion in People With Migraine. J Manipulative Physiol Ther. 2020 Aug 27;S0161-4754(20)30067-1. doi: 10.1016/j.jmpt.2019.11.005. Online ahead of print.

Schäfer A, Lüdtke K, Breuel F, , Gerloff N, Knust M, Kollitsch C, Laukart A, Matej L, Müller A, Schöttker-Königer T, Hall T. Validity of eyeball estimation for range of motion during the cervical flexion rotation test compared to an ultrasound-based movement analysis system. Physiother Theory Pract. 2018 Aug;34(8):622-628. doi: 10.1080/09593985.2017.1423523.

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Takasaki H et al. Normal kinematics of the upper cervical spine during the Flexion–Rotation Test – In vivo measurements using magnetic resonance imaging. Manual Therapy. 2011 Apr;16(2):167-71

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s