Facteurs obstétricaux majeurs de troubles du plancher pelvien


mains enfant professionnel gants

La présente étude vise d’abord à étudier l’évolution de la prévalence des défauts majeurs du muscle releveur de l’anus (RA), également appelés avulsions, de 6 semaines à 1 an post-partum, et ensuite à évaluer les facteurs de risque maternels et obstétricaux pour avoir des défauts/avulsions majeurs persistants du RA à 1 an post-partum.

Matériel et méthodes : 

Il s’agit d’une analyse secondaire des données d’une étude de cohorte prospective comprenant 300 femmes nullipares à 17-19 semaines de gestation. Les défauts majeurs du RA ont été diagnostiqués à 6 semaines et 1 an après l’accouchement à l’aide d’une échographie transpérinéale. 

Les défauts majeurs persistants du RA ont été considérés comme un défaut diagnostiqué à la fois à 6 semaines et 1 an après l’accouchement. 

Les données maternelles et obstétriques ont été obtenues à partir des registres électroniques des naissances de l’hôpital. 

La fonction des muscles du plancher pelvien a été mesurée par voie vaginale au moyen d’un manomètre à la 21ème semaine de gestation. 

La principale mesure des résultats a été le changement de la prévalence des principales anomalies du RA. 

Les facteurs de risque maternels et obstétriques pour la persistance d’une malformation majeure du RA ont également été évalués.

Résultats : 

La prévalence des défauts majeurs du RA était de 19,4% à 6 semaines et de 10,4% à 1 an de post-partum. Aucune nouvelle malformation majeure du RA n’a été diagnostiquée un an après l’accouchement. 

Les défauts majeurs persistants du muscle ont été associés à un deuxième stade du travail plus long (médiane 74,5 minutes contre médiane 48,0 minutes, p = 0,012) et à un poids de naissance plus élevé chez les nouveau-nés (différence moyenne de 232,3 g, intervalle de confiance [IC] à 95% 21,5-443,1). 

L’accouchement à l’aide de ventouses obstétricales était indépendamment associé à des défauts majeurs persistants du RA, (OR ajusté 3,0 [IC 95% 1,0-9,0]).

Conclusions : 

Il y a eu une réduction de 50% des défauts majeurs du RA diagnostiqués par échographie de 6 semaines à 1 an après l’accouchement. 

Ce résultat suggère que l’évaluation de ce muscle 6 semaines après l’accouchement peut être trop précoce pour diagnostiquer des défauts/avulsions définitives. 

Une longue deuxième phase du travail, un poids élevé des nouveau-nés à la naissance et l’utilisation de ventouses obstétricales ont été associés à des défauts/avulsions majeurs et persistants du releveur de l’anus.


Je pose cette note là et vous prie de m’excuser pour les inexactitudes que pourront relever les kinésithérapeutes spécialisé(e)s dans le domaine (mon vécu en matière de plancher pelvien obstétrical se limite aux longues et douloureuses heures passées assis sur un tabouret métallique dans un coin de salle de travail en attendant d’heureuses délivrances).

Maintenant, si vous souhaitez même ponctuellement participer à l’aventure KINotEs, n’hésitez pas à me faire signe : j’ai plein d’articles en uro-gynécologie en souffrance à soumettre à votre expertise. Avec DeepL et vos connaissances, c’est fingers in the nose, si j’ose dire, compte-tenu du contexte 😀


Références bibliographiques 

norvegeTuva Kristine Halle , Jette Staer-Jensen, Gunvor Hilde, Kari Bø, Marie Ellström Engh, Franziska Siafarikas.  Change in prevalence of major levator ani muscle defects from 6 weeks to 1 year postpartum, and maternal and obstetric risk factors: A longitudinal ultrasound study. Acta Obstet Gynecol Scand. 2020 Oct;99(10):1403-1410. doi: 10.1111/aogs.13878. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s