Quand on tire sur un fémur (de cadavre), la tête fémorale s’éloigne du cotyle…


Photos gratuites de anatomie, ancien, art, biologie
image issue de pexels.com

A l’IFMK, il y avait un prof qui ne jurait que par la traction de hanche chez le coxarthrosique. Ca donne quoi chez le feu-coxarthrosique ?

Objectif : comparer la séparation des surfaces articulaires suite à l’application de 3 niveaux de forces (faible, modérée et élevée) et analyser la corrélation entre séparation des surfaces articulaires, contrainte sur le ligament ilio-fémoral inférieur et niveau de force appliqué.

Design : mesures répétées et contrôlées en laboratoire, sur des cadavres.

Méthode : 3 niveaux de force ont été appliqués sur 11 hanches cadavériques (73 ans de moyenne d’âge). Des échographies ont permis de mesurer l’éloignement des surfaces articulaires et des capteurs ont mesuré la contrainte dans le ligament ilio-fémoral inférieur pour chaque niveau de force appliqué.

Résultats : l’éloignement des surfaces articulaires était significativement différent entre le niveau faible (0.23 ± 0.19 mm), moyen (0.72 ± 0.22 mm) et élevé (2.62 ± 0.43 mm) (p < 0.001). Il y avait des associations significatives entre le niveau de force appliqué, l’éloignement des surfaces articulaires et la contrainte sur le ligament ilio-fémoral inférieur durant la traction (r > 0.723; p < 0.001).

Conclusion : l’éloignement des surfaces articulaires et la contrainte dans le ligament sont associés au niveau de force appliqué.

Commentaire : c’est rare, quand le résultat d’une étude est à ce point conforme avec ce qui était attendu… Qu’est-ce que ça donnerait sur des hanches de sujets vivants, avec des gros muscles partout, éventuellement des contractions de défense, etc ?

Références bibliographiques

Estébanez-de-Miguel E, Caudevilla-Polo S, González-Rueda V, Bueno-Gracia E, Pérez-Bellmunt A, López-de-Celis C. Ultrasound measurement of the effects of high, medium and low hip long-axis distraction mobilization forces on the joint space width and its correlation with the joint strain. Musculoskelet Sci Pract. 2020 Dec;50:102225. doi: 10.1016/j.msksp.2020.102225. Epub 2020 Aug 6. PMID: 32858316

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s