Etirement ou pas ?


Eh oui, toujours l’interrogation existentialiste faut-il ou non étirer ?

Etude controlée randomisée cherchant à étudier l’effet d’un programme d’entraînement par étirement statique ou dynamique sur le couple maximal excentrique des ischio-jambiers et la performance fonctionnelle.

Population

45 hommes.

3 groupes :

  • pas d’étirement (n=15)
  • étirement statique (3 séries de 30 secondes) (n=15)
  • étirement dynamique (3 séries de 30 répétitions) (n=15)

3 fois par semaine jusqu’à 10 séances. 

Critères d’évaluation

  • couple maximal excentrique isocinétique des fléchisseurs du genou (60°-s)
  • distance de triple saut
  • temps de sprint sur 20 mètres modifié

Evaluation dans un ordre aléatoire avant et après l’entraînement par étirement.

Une analyse de variance à plan mixte a été réalisée, avec un niveau alpha de 0,05.

Résultats

Couple maximal excentrique : On a une diminution significative du couple de pointe excentrique (p ≤ 0,0001, -15,4 ± 10,4 %, taille de l’effet intra-groupe : 1,03) après l’entraînement par étirement statique. L’entraînement par étirement statique a réduit le couple excentrique par rapport à l’absence d’étirement (-7,6 ± 21,7 %, taille de l’effet entre groupes : 0,50) et à l’étirement dynamique (-7,8 ± 29,8 %, taille de l’effet entre groupes : 0,51).

La distance atteinte lors du test du triple saut était également réduite après le protocole d’étirement statique (p = 0,009, -3,7 ± 4,1 %, taille de l’effet au sein du groupe : 0,29).

Conclusion

Comme le suggère encore cette étude de plus, l’étirement statique est a manier avec des pincettes surtout de manière isolée. Surtout si l’on s’intéresse à une prévention des blessures au niveau des ischio jambiers et une amélioration de la performance.

Cet article n’a pu être réalisé qu’à partir du résumé donc je n’ai pas eu accès à la description des exercices réalisés et les résultats sur le sprint.

Référence bibliographique

Barbosa GM, Trajano GS, Dantas GAF, Silva BR, Vieira WHB. Chronic Effects of Static and Dynamic Stretching on Hamstrings Eccentric Strength and Functional Performance: A Randomized Controlled Trial. J Strength Cond Res. 2020 Jul;34(7):2031-2039. doi: 10.1519/JSC.0000000000003080. PMID: 30789583.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s