Diététique : microbiote & arthrose


Après des compétences étendues comme psychologue clinicien, il va nous falloir être un peu plus pointus en matière de diététique pour soigner les gonarthroses. Le « Z’avez qu’à maigrir et ça ira mieux » lapidaire risque de ne pas suffire  😀

On a bien fait de faire l’impasse sur l’enseignement de la techno de base et des tests non valides..Même avec une 4° année, ça risque de ne pas suffire.

41467_2019_12873_Fig2_HTML

Certaines études suggèrent un axe intestin-cerveau-articulations et évoquent l’existence d’une inflammation intestinale de bas grade dans l’arthrose, qui serait liée à une altération du microbiote et à l’altération de la barrière épithéliale, avec fuite des composants microbiens.

Objectif : 

L’objectif de cette étude était d’examiner l’association entre le microbiome intestinal et la douleur dans la population atteinte d’arthrose par le biais d’une revue de la littérature.

Méthodes : 

Une recherche documentaire a été menée pour identifier toutes les études disponibles sur l’association entre le microbiome intestinal et la douleur dans la population atteinte d’arthrose, sans limite de date de publication jusqu’en septembre 2020 et sans limite de langue, dans les bases de données MEDLINE, CINAHL, Web of Science et Cochrane Central Register of Controlled Trials.

Résultats : 

Seules trois études sur 2084 détectées et analysées en effectuant les recherches proposées dans les bases de données détaillées, ont finalement été retenues pour cette revue. 

Ces études soutiennent qu’il existe une faible corrélation entre le microbiote intestinal et l’arthrose, la situation inflammatoire et la gravité des symptômes, notamment les gonalgies.

Conclusions : 

Malgré des résultats encourageants, cette revue met en évidence la rareté des études de qualité portant sur le rôle potentiel du microbiome intestinal dans la douleur liée à l’arthrose, ainsi que la disparité des techniques utilisées jusqu’à présent, ce qui rend impossible de tirer des conclusions fermes sur le sujet.


BoussoleIl est raisonnable de penser qu’un microbiome intestinal dysbiotique puisse contribuer à provoquer un état inflammatoire local et systémique, notamment par la fuite de produits microbiens ou de métabolites à travers une barrière épithéliale altérée, ce qui finit par induire ou exacerber la douleur liée à l’arthrose.

Références bibliographiques 

italieespagneEleuterio A Sánchez Romero, Erika Meléndez Oliva, José Luis Alonso Pérez , Sebastián Martín Pérez, Silvia Turroni, Lorenzo Marchese, Jorge Hugo Villafañe. Relationship between the Gut Microbiome and Osteoarthritis Pain: Review of the Literature. Nutrients. 2021 Feb 24;13(3):716. doi: 10.3390/nu13030716.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 


Autres articles parus sur les rapports entre diététique et kinésithérapie

Dont deux articles dans Physical Therapy

The Impact of Childhood Obesity on the Body Posture: a Systematic Review and Meta-analysis

Nutrition in Physical Therapist Practice: Tools and Strategies to Act Now

Relationship between the Gut Microbiome and Osteoarthritis Pain: Review of the Literature

The « Fat but Fit » Paradigm and Bone Health in Young Adults: A Cluster Analysis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s