«J’ai dû me déplacer un muscle dans les lombaires» : pourquoi c’est probablement vrai


jeune homme en vetements de nuit souffrant de maux de tete le matin

Les muscles transverse et multifide sont les principaux stabilisateurs segmentaires du rachis, contrôlés par le cortex moteur primaire. 

Il a été observé des déplacements de la représentation corticale de ces muscles après une lombalgie chronique.

L’étude actuelle visait à appliquer la stimulation magnétique trans-crânienne (SMT) pour étudier ces changements. 

Méthodes : 

Vingt-quatre lombalgiques chroniques (cLBP) et 12 individus sains appariés en âge ont été recrutés. 

Les réponses du transverse (Tr) et du multifide (MF) à la SMT pendant la contraction musculaire ont été surveillées et cartographiées sur le cortex controlatéral en utilisant une grille standardisée. 

Les cartes du centre de gravité de l’aire, du volume et de la latence ont été analysées, et l’indice d’asymétrie a également été calculé et comparé.

La stimulation magnétique transcrânienne (SMT) 

Elle est utilisée depuis des décennies principalement pour évaluer les changements dans le cortex moteur en présence de maladies neurophysiologiques et pour évaluer les effets thérapeutiques après stimulation. 

Technique non invasive, elle permet d’étudier la relation entre les troubles du système musculo-squelettique et les changements fonctionnels dans le cerveau, y compris les changements adaptatifs du cortex moteur. 

Le centre de gravité est une mesure robuste de la représentation corticale motrice et correspond à la zone de plus haute excitabilité des neurones corticomoteurs qui se projettent sur le(s) muscle(s) cible(s). 

Résultats : 

Sans titre

Les emplacements du centre de gravité du MF chez les lombalgiques étaient postérieurs et latéraux par rapport aux emplacements du centre de gravité chez les personnes saines. 

Dans le groupe sain, les emplacements du Tr et du MF étaient proches l’un de l’autre dans les hémisphères gauche et droit. 

Dans le groupe cLBP, ces deux emplacements étaient proches l’un de l’autre dans l’hémisphère droit mais discrets dans l’hémisphère gauche. 

Dans le groupe cLBP, la carte motrice corticale du Tr et du MF était mutuellement symétrique chez cinq sujets sur onze (45,5 %) et asymétrique vers la gauche chez quatre sujets sur dix (40,0 %).

Conclusions : 

Les représentations neuronales des muscles Tr et MF étaient étroitement organisées dans les cortex moteurs droit et gauche dans le groupe sain, mais étaient discrètement organisées dans le cortex moteur gauche dans le groupe cLBP. Ceci apporte un soutien solide à la base neuronale de la patho-kinésiologie et du traitement clinique de la lombalgie chronique.


Références bibliographiques 

chineusaXin Li , Howe Liu, Le Ge, Yifeng Yan, Wai Leung Ambrose Lo, Le Li, Chuhuai Wang. Cortical Representations of Transversus Abdominis and Multifidus Muscles Were Discrete in Patients with Chronic Low Back Pain: Evidence Elicited by TMS. Neural Plast. 2021 Feb 18;2021:6666024. doi: 10.1155/2021/6666024. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s