Diabète & PTG


homme personne gens femme

On va encore m’accuser d’enfoncer des portes ouvertes, mais je ne me rappelle pas avoir eu de cours formel sur le diabète en kinésithérapie ? Il est vrai que c’était il y a très longtemps et qu’à l’époque je pouvais ne pas voir de rapport entre cette pathologie et la kinésithérapie. Les problèmes de santé liés à celle-ci n’étaient peut être pas aussi cruciaux. Mais aujourd’hui ? 

Objectif de l’étude : 

Comparer la fonction physique, la douleur, les déficiences (raideur, amplitude de mouvement et force) et la qualité de vie liée à la santé (QVLS) entre les patients avec et sans diabète sucré, avant et après une arthroplastie totale du genou (PTG).

Conception : 

Examen systématique du pronostic.

Recherche documentaire : 

Recherches dans MEDLINE/PubMed, CINAHL, PsycINFO et Web of Science jusqu’en août 2019.

Critères de sélection des études : 

Études longitudinales examinant la fonction physique, la douleur, les déficiences et les résultats de la QVLS chez les patients recevant une PTG et avec ou sans diabète.

Synthèse des données : 

Les résultats ont été stratifiés en fonction du temps relatif à la PTG : préopératoire, jusqu’à 1 an après une PTG (postopératoire précoce) et 1 an ou plus après une PTG (postopératoire tardif). 

Résultats : 

21 études incluses (N = 17 472 patients). 

Les patients atteints de diabète sucré présentaient une fonction physique préopératoire (SMD, -0,16 ; IC 95 %, -0,26 à -0,05) et une QVLS (SMD, -0,16 ; IC 95 %, -0,26 à -0,05) plus mauvaises, une douleur postopératoire précoce (SMD, -0,22 ; IC 95 %, -0,39 à -0,05) et une force (SMD, -0. 45 ; IC 95 %, -0,77 à -0,14), et une fonction physique postopératoire tardive (SMD, -0,23 ; IC 95 %, -0,40 à -0,06), une ROM (SMD, -0,23 ; IC 95 %, -0,455 à -0,003) et une HRQOL (SMD, -0,19 ; IC 95 %, -0,29 à -0,08) moins bonnes que celles des patients non diabétiques. 

Le risque global de biais dans les études était élevé et le degré de certitude des preuves allait de faible à très faible.

Conclusion : 

Les patients atteints de diabète sucré présentent de moins bons résultats dans les PTG [Na 2021].


Références bibliographiques 

usaAnnalisa Na, Laura M. Oppermann, Daniel C. Jupiter, Ronald W. Lindsey, Rogelio A. Coronado. Diabetes Mellitus Blunts the Symptoms, Physical Function, and Health-Related Quality of Life Benefits of Total Knee Arthroplasty: A Systematic Review With Meta-Analysis of Data From More Than 17,000 Patients. J Orthop Sports Phys Ther. 2021 Apr 19;1-54. doi: 10.2519/jospt.2021.9515. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s