Tirer sur le cou pour diminuer le reflux gastro-oesophagien ?


Dans le service d’endoscopie gastro-intestinale d’un hôpital universitaire tchèque, une traction manuelle cervicale et une manœuvre de stabilisation du tronc ont été effectuées sur un groupe de 54 patients adultes souffrant de troubles gastro-œsophagiens. 

La manométrie a été utilisée pour mesurer les changements de pression au niveau des sphincters supérieur et inférieur de l’oesophage, sujet au repos, pendant la traction cervicale manuelle et pendant une manœuvre dite de stabilisation du tronc. La sonde était introduite par le nez, évidemment, gros bêta.

On parle de quelles régions ?

Le sphincter supérieur de l’œsophage est constitué des fibres circulaires du muscle crico-pharyngien. Il est fermé au repos, empêchant l’entrée d’air dans l’œsophage lors de l’inhalation. Il permet l’écoulement antérograde et rétrograde des matières lors du week-end d’intégration de première année de kinésithérapie (déglutition, éructations, vomissements). 

Le sphincter œsophagien inférieur correspond à la partie diaphragmatique et constitue la principale barrière anti-reflux, protégeant l’œsophage des régurgitations du contenu de l’estomac. 

Population-cible

Les participants ont été inclus s’ils présentaient des symptômes typiques du RGO, c’est-à-dire des régurgitations acides et des brûlures d’estomac avec ou sans autres symptômes fréquents comme une toux sèche chronique, une halitose (je laisse Wikipedia vous expliquer ce dont il s’agit 😀 ), des douleurs épigastriques, une dyspepsie ou des nausées. 

Procédures utilisées

La traction cervicale est tout ce qui a de plus classique, patient en décubitus jambes en crochet. 

La manœuvre de stabilisation du tronc consistant dans la même position à demander au patient d’amener le thorax en direction de la table, une main sur le cardia pour stimuler le patient, l’autre sous le cou pour empêcher l’extension. Les auteurs ont vérifié que la main placée isolément sur le cardia ne modifie pas la pression du sphincter inférieur. 

Bon. Pour les ostéopapathes, ça fait très manoeuvre de synchronisation de la motilité des diaphragmes mais là, c’est basiquement voulu comme de l’actif point barre.

Les auteurs misent sur une sollicitation des fibres verticales du diaphragme qui pourraient être déconditionnées ou insuffisamment efficaces dans le RGO. On peut bien sûr tout raconter, mais why not ? des muscles inhibés lors de douleurs chroniques, çà existe ailleurs.

Résultats

La pression initiale moyenne du sphincter supérieur au repos était de 90,91 mmHg. Une diminution significative a été identifiée pendant la traction cervicale (en moyenne 42,13 mmHg, p< 0,001) et la manœuvre de stabilisation du tronc (en moyenne = 62,74 mmHg, p = 0,002). 

La pression initiale moyenne du sphincter inférieur au repos était de 14,31 mmHg. Une augmentation significative de la pression y a été identifiée à la fois pendant la traction cervicale (pression moyenne = 21,39 mmHg, p < 0,001) et pendant la manœuvre de stabilisation du tronc (pression moyenne = 24,09 mmHg, p < 0,001).

Conclusion  

Il est possible de modifier au moins transitoirement et dans le bon sens les pressions oesophagiennes en thérapie manuelle, par des manoeuvres externes, chez des patients souffrant de reflux gastro-œsophagien.

L’histoire ne dit pas si l’intérêt thérapeutique est aussi voire plus utile que le Gaviscon ® et autres Prazoles, mais comme vous n’avez désormais plus le droit de toucher les ventres et encore pour quelque temps le droit de toucher des cous, vous pourrez montrer votre by-pass sanitaire avec cet article lors du prochain contrôle ordinal. 


Références bibliographiques 

Petr Bitnar, Jan Stovicek, Stepan Hlava, et al. Manual Cervical Traction and Trunk Stabilization Cause Significant Changes in Upper and Lower Esophageal Sphincter: A Randomized Trial. J Manipulative Physiol Ther 2021;44;344-51

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s