First Contact Physiotherapy : évaluation de la kinésithérapie anglaise de premier contact avant généralisation


 

Alors bien sûr les médecins généralistes anglais sont salariés dans leur grande majorité et les physiothérapeutes anglais habilités au premier contact sont généralement des physiothérapeutes expérimentés dans le domaine des troubles musculo-squelettiques, dotés de compétences pratiques avancées et capables de gérer l’ensemble des patients atteints de maladies musculo-squelettiques, y compris les cas les plus complexes. 

Au Royaume-Uni, certains d’entre eux peuvent prescrire des médicaments, demander des scanners, effectuer des injections dans les articulations et inscrire des patients sur la liste des interventions chirurgicales.

Objectif : 

Le First Contact Physiotherapy (FCP) est un modèle de soins primaires dans lequel des physiothérapeutes spécialisés dans les troubles musculo-squelettiques prennent en charge la première consultation du patient, afin d’améliorer les soins et de libérer la charge des médecins généralistes. 

Les auteurs rapportent les résultats quantitatifs de l’évaluation nationale du FCP qui a évalué le modèle FCP en fonction de critères de réussite.

Conception et contexte : 

Une évaluation de service de 24 mois à méthode mixte impliquant 40 sites de FCP et 240 FCP à travers l’Angleterre.

Méthodes : 

Une plateforme en ligne a permis de recueillir les expériences et les résultats rapportés par les patients après la consultation du FCP et après 1, 2 et 3 mois de suivi. 

Ces données comprenaient le Keele STarT MSK Tool, l’intensité de la douleur (échelle NRS 0-10), le Musculoskeletal Health Questionnaire (MSK-HQ, plage 0-56) et le Friends-and-Family Test.

Résultats : 

Sur une période de 13 mois, 2825 patients ont été invités par email et 24% (n=680) ont rempli leur questionnaire initial. Leur âge moyen était de 56,2 (SD 14,9), 61% étaient des femmes, l’ethnie était à 97% blanche, l’intensité moyenne de la douleur était de 6,1 (SD 2,13) et le score MSK-HQ moyen était de 33,8 (SD 9,5). 

Lors du suivi à 3 mois (n=370), on a constaté une réduction moyenne de l’intensité de la douleur de 2,8 (IC 2,5 à 3,1) par rapport au début de l’étude, une amélioration moyenne du score MSK-HQ de 7,1 (6,0 à 8,2) et 64 % ont signalé une amélioration générale (beaucoup mieux/meilleur) depuis leur utilisation du FCP. 

L’un des six critères de réussite n’a pas été rempli, 29% des personnes ayant un emploi ont déclaré avoir reçu des conseils spécifiques sur le travail de la part du FCP (objectif ≥75%).

Conclusion : 

Avant la mise à l’échelle prévue du modèle de soins primaires du FCP à travers le Royaume-Uni, cette évaluation fournit des données utiles sur les patients qui accèdent à ce service, leurs résultats cliniques à court terme et si les critères de réussite clés sont remplis.


Références bibliographiques 

S Stynes, K P Jordan, J C Hill, G Wynne-Jones, E Cottrell, N E Foster, R Goodwin, A Bishop. Evaluation of the First Contact Physiotherapy (FCP) model of primary care: patient characteristics and outcomes. Physiotherapy. 2021 Dec,113:199-208. doi: 10.1016/j.physio.2021.08.002.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre

Photo de Ivan Samkov sur Pexels.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s