Dry Needling /  Janvier 2022


Encore des études paraissant ce mois-ci sur l’usage du dry needling dans le traitement de la spasticité…Une tendance lourde ces derniers mois. Les kinésithérapeutes vont pouvoir utiliser d’autres outils que les techniques d’inhibition de Bobath ?

Décryptés ce mois-ci :

Dry needling du tibial postérieur
Dry needling et course

Sinon :

Injection de corticostéroïdes ou aiguilletage à sec pour les douleurs musculo-squelettiques et le handicap ? Une revue systématique et une synthèse des preuves GRADE

L’injection de corticostéroïdes et l’aiguilletage à sec ont été utilisés dans le traitement des troubles musculo-squelettiques, mais on ne sait pas exactement quelle intervention est la plus efficace [1]

Rapport coût-efficacité du DN des membres supérieurs dans la réadaptation des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral [2]

Le DN, efficace pour le traitement de l’hypertonie des membres supérieurs chez les patients ayant subi un accident vasculaire cérébral ?

Effet du DN sur la douleur, l’amplitude des mouvements de l’articulation de la cheville et les changements échographiques du fascia plantaire chez les patientes atteints de fasciite plantaire.

Le résultat de cette étude avance que le DN peut réduire la douleur et l’épaisseur du fascia plantaire chez les femmes atteintes de FP qui souffrent de points-gâchettes des muscles gastrocnémiens et soléaires [3]

L’importance de la réponse locale au twitch lors du DN dans la douleur spinale associée aux points gâchettes myofasciaux : une revue systématique et une méta-analyse [4]

Quelle est l’importance de la réaction locale musculaire dans le résultat du traitement par DN ? 

Effets de l’aiguilletage à sec sur la fonction, l’hypertonie et la qualité de vie dans l’AVC chronique : un essai clinique randomisé [5]

Une seule séance de DN a amélioré la fonction motrice totale du poignet et de la main et la fonction sensori-motrice totale chez des personnes ayant subi un AVC chronique immédiatement après le traitement, ainsi que la qualité de vie 2 semaines après le traitement. A croire que la toxine botulique est un adjuvant du dry needling ?


Références bibliographiques

  1. Corticosteroid injection or dry needling for musculoskeletal pain and disability? A systematic review and GRADE evidence synthesis article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 
  2. Cost-effectiveness of upper extremity dry needling in the rehabilitation of patients with stroke
  3. The Effect of Dry Needling on Pain, Range of Motion of Ankle Joint, and Ultrasonographic Changes of Plantar Fascia in Patients With Plantar Fasciitis
  4. The importance of the local twitch response during needling interventions in spinal pain associated with myofascial trigger points: a systematic review and meta-analysis
  5. Effects of dry needling on function, hypertonia and quality of life in chronic stroke: a randomized clinical trial

Photo de RODNAE Productions sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s