Améliorer la flexion du lombalgique après un massage myofascial (myofascial release)


Pour les fans de fasciathérapie, le moyen d’améliorer en 4 séances la flexion lombaire et la douleur des lombalgiques chroniques, sur des bases factuelles.
Pour les autres, juste la confirmation que toucher même gentiment les patients, c’est mieux au moins sur le court-terme que le TENS et les ultra-sons. 

Population-cible

Lombalgiques chroniques.

Indicateurs 

  • L’EVA 
  • La mesure de la flexion lombaire debout à l’aide d’une règle flexible et de la formule de Youdas. La mesure est fiable, mais difficile à mettre en place en clinique (voir son principe en thoracique) 
  • Une mesure discutable de la statique pelvienne basée sur la position des EIPS et EIAS.

Procédure 

Le patient est assis sur une chaise, penché en avant, coudes sur les genoux. La technique est réalisée de la région médio-thoracique au bassin à l’aide des articulations méta-carpo-phalangiennes de l’index, du majeur et de l’annulaire, sur les spinaux en bilatéral. La technique est réalisée dans trois positions, flexion stricte et flexion rotation D et G, avec 5 répétitions par position.

Posologie 

4 séances, en utilisant les techniques de Myer, pendant deux semaines.

Valeurs obtenues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s