AVC & Kinésithérapie / Juin 2022


J’ai l’impression que tous les mois la tendance se dessine sur des prises en charge plus lourdes quel que soit le domaine rééducatif.

Savoirs 

Un protocole se propose de comparer la kinésithérapie « light » à la kinésithérapie intense (enfin intense jusqu’à un certain point, nous sommes chez les canadiens et time is money) [3]

Une grosse étude internationale se penche sur le devenir de l’hippocampe dans les troubles sensori-moteurs de l’hémiplégique [7]. Plus il est petit, moins les progrès sont importants. C’était pas l’un des lieux favoris de la réalisation de l’apprentissage, l’hippocampe ? 

Évaluations

Juste un pauvre test même pas informatisé, avec 9 trous dans une planche [4]. Il serait  fiable malgré tout ? Dis-moi pas que c’est pas vrai ? Même principe que celui à 25 trous, déjà abordé dans KINotes.

Techniques 

Des anglais se proposent de stimuler en bilatéral le nerf vague pour améliorer les conséquences de l’AVC au membre supérieur ? La pô compris pourquoi ? [6].

Une autre invention : proposer au patient de commander son interface rééducative à l’aide d’un EEG [9]. Compliqué mais prometteur ?

Déjà abordé dans KINotes, le couplage de la réalité virtuelle avec la thérapie miroir, une évidence technique [10]

Sinon, les inévitables comparaisons entre techniques de rééducation, ici la contrainte induite comparée à une rééducation proprioceptive [1], pour comme toujours indiquer qu’a quelques variables près, ces prises en charge se valent. 

Qu’est-ce qui peut faire qu’une rééducation en téléréhabilitation fonctionne pour un patient victime d’un AVC [2] risque de hérisser les poils des confrères trouvant inconcevable ce type de prise en charge 😀 . 

Il va falloir qu’ils s’y fasse, les applications sont en phase pré-commerciale [11] et les casques de réalité virtuelle sont de moins en moins cher…

Nouveauté de ce mois, l’interrogation quant à savoir à quoi correspond le traitement « standard », « traditionnel » de l’hémiplégie pour un kinésithérapeute….des universitaires se sont penchés sur la boîte noire de ce type de traitement et sont tombés dans un trou noir [5].

C’est sûr que lorsqu’un journal chinois prône encore le massage des méridiens pour guérir l’hémiplégie [8], on se rapproche des étoiles. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s