Les comportements moteurs de 277 lombalgiques passées à la moulinette


Il est avancé que la capacité à contrôler activement le rachis lombaire joue un rôle important dans la lombalgie chronique. 

Cependant, comme il s’agit d’un problème multifactoriel et que la capacité de contrôle moteur lombaire (CML) est complexe, différents aspects font encore débat, notamment l’influence de la douleur, la question de savoir si elle est une cause ou une conséquence de la lombalgie ou si simplement il existe des différences de CML naturelles dans la population. 

L’ensemble de données fourni dans cet article a été utilisé pour analyser la validité structurelle du CML auprès de 277 lombalgiques chroniques (âge 42,4 ± 15,8 ans, 61% de femmes).

Ils ont effectué 15 tests différents, inspirés des travaux de Sahrman et Luomajoki.

Des tests binaires  

21 physiothérapeutes expérimentés ont évalué la performance de chaque mouvement de test sur une échelle nominale (correct/incorrect, y compris la direction du mouvement de test). 

Un test était considéré comme « incorrect » si le mouvement de la colonne lombaire était prématuré et/ou excessif, selon l’observation visuelle du kinésithérapeute. 

Des mouvements bilatéraux étaient considérés comme corrects uniquement s’ils étaient corrects des deux côtés.

La direction du mouvement et la présence de la douleur ont été notées. 

Pour l’analyse statistique, les données brutes ont été converties en une échelle binaire (correct/incorrect). 

Et ?

Pas de discussion, de conclusion. Juste la mise à disposition de données (le principe de la revue apparemment), et leur analyse statistique pour laquelle je ne me risquerais pas au commentaire, je déclare forfait… 

Un premier abord nécessaire avant d’aller plus loin, sûrement. 

Si j’étais encore prof en IFMK, j’amuserais bien les gosses avec les données du tableau fourni en annexe, juste pour faire joujou avec un chi2.


Références bibliographiques

Elisabeth Adelt, Thomas Schöttker-Königer, Kerstin Luedtke, Toby Hall, Axel Schäfer.  Dataset for the performance of 15 lumbar movement control tests in nonspecific chronic low back pain. Data Brief. 2022 Mar 16;42:108063. doi: 10.1016/j.dib.2022.108063.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Photo de Lukas sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s