Technique en «toggle recoil» thoracique


Les kinésithérapeutes utilisent des manoeuvres visant à solliciter par à-coups les glissements pleuraux dans le cadre de pathologies pulmonaires : à la fin d’une expiration fortement accompagnée par un appui bi-manuel, il est demandé au sujet une inspiration forte dirigée contre les mains du kinésithérapeute ; lors du début de l’inspiration, le praticien relâche brusquement son appui.

Cette technique est aussi développée par les chiropraticiens pour les traitements de l’appareil locomoteur. Elle a l’avantage d’une absence d’effets secondaires indésirables.

Patient en procubitus, le praticien réalise un appui divergent des deux pisiformes sur les processus transverses de la vertèbre ciblée et réalise une pré-tension maximale postéro-antérieure. Lorsque le sujet prend une inspiration profonde, le praticien relâche brutalement la tension.

Validité

Comparativement à une dog technic et centrées toutes deux arbitrairement sur T4 de sujets cervicalgiques, cette technique chiropractique a une efficacité similaire [1].

Référence bibliographique

[1] Casanova-Méndez A et al. Comparative short-term effects of two thoracic spinal manipulation techniques in subjects with chronic mechanical neck pain: A randomized controlled trial. Man Ther. 2014 Aug;19(4):331-7

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s