Des trapèzes plus raides après un coup du lapin ?


red and yellow hatchback axa crash tests
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Cette étude a étudié la différence de raideur des muscles du cou à l’aide d’une élastographie échographique entre des sujets qui souffrent d’une cervicalgie attribuée à un fléau cervical sans complication et un groupe témoin.

Le but était de pouvoir dépister les patients menteurs qui encombrent les cabinets de kinésithérapie…

Méthodes 

Elle a inclus 75 patients présentant une cervicalgie attribuée à un fléau cervical et 75 sujets témoins. Trapèze, splénius capitis et muscles sterno-cléido-mastoïdiens ont été examinés à l’aide d’un joujou français déjà utilisé pour d’autres études de raideurs musculaires.

Résultats 

Une raideur musculaire accrue a été observée dans le muscle trapèze bilatéralement dans le groupe coup de fouet cervical par rapport au groupe témoin (p <0,001; droite 57,47 ± 13,82 kPa vs 87,84 ± 23,23 kPa; gauche 54,4 ± 12,68 kPa vs 87,21 ± 26,47 kPa). 

La raideur musculaire dans les muscles splénius capitis et sterno-cléido-mastoïdiens n’était pas appropriée pour l’analyse en raison de la distribution asymétrique des données. 

Les patients présentant moins de 76 kPa de raideur musculaire dans le muscle trapèze sont peu susceptibles d’appartenir au groupe des cervicalgies attribuées à un fléau cervical

Références bibliographiques Comparé à Se Sp RV+ RV-
Aljinovic 2020 Présence ou non d’un whiplash 0,90 0,72 3,21 0,14

Conclusion des auteurs

Les patients mesurant moins de 76 kPa de raideur musculaire dans le muscle trapèze pourraient ne pas réellement souffrir des conséquences d’un coup de fouet cervical. Un suivi plus poussé des patients mesurant une valeur supérieure à la valeur seuil pourrait être bénéfique pour détecter les patients présentant un spasme prolongé des muscles du cou pouvant conduire à un syndrome de douleur cervicale chronique.

Commentaires 

L’examinateur est déclaré en aveugle des groupes, ce qui est bien le minimum. 

Cette notion de raideur a déjà été retrouvée chez le lombalgique.


Références bibliographiques 

croatie

Aljinović J, Barišić I, Poljičanin A, Kuzmičić S, Vukojević K, Gugić Bokun D, Vlak T. Can measuring passive neck muscle stiffness in whiplash injury patients help detect false whiplash claims? Wien Klin Wochenschr. 2020 Mar 18. doi: 10.1007/s00508-020-01631-y. Article en pré-publication.

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s