Electrolyse percutanée du soléaire écho-guidée 


action agilite ballet competence
Bof, bof…

Objectif 

Traitement des tendinopathies du soléaire.

Population-cible 

Trente danseurs souffrant d’une lésion du tendon central du soléaire, chronique dans la moitié des cas.

Travail excentrique 

Chaque danseur devait faire un petit pas pour effectuer cet exercice. Les participants ont reçu pour instruction d’effectuer des exercices excentriques du muscle soléaire dans cette position, une fois par jour, 4 jours/semaine pendant quatre semaines. A partir d’une position verticale du corps et en position debout avec tout le poids du corps sur le pied arrière, le soléaire était travaillé en excentrique en flexion du genou dorsiflexion de la cheville. Ces exercices utilisent le poids corporel. 

Les exercices excentriques comprennent trois séries de 15 répétitions, à la fin des cours de danse (le matin).

Procédure 

Sans titre

Les danseurs de ce groupe ont bénéficié de deux séances d’électrolyse per-cutanée (EP) guidée par échographie (une séance par semaine, l’après-midi). 

Le dispositif (Physio Invasiva®, PRIM) produit un courant galvanique continu à travers la cathode (scalpel électro-chirurgical modifié avec l’aiguille) pendant que le patient tient l’anode (électrode à main). L’échographe (S7, GE Healthcare, USA) est doté d’une sonde linéaire GE ML6-15. 

Lors de l’EP, les patients sont en procubitus, pieds en dehors de table. De l’alcool isopropylique et de la chlorhexidine (Lainco® 2%) sont utilisés pour préparer la peau. Ensuite, une aiguille d’acupuncture mesurant 0,30 mm × 40 mm (aiguilles Physio Invasiva®, PRIM Physio) est insérée en utilisant une approche à axe court, perpendiculaire à la surface de la peau (80°), jusqu’à ce que la zone endommagée soit atteinte. 

Posologie 

La technique EP a été réalisée avec une intensité de 2,5 mA, pendant 3 secondes, à 3 reprises, par un physiothérapeute ayant 10 ans d’expérience en échographie et EP. 

Pour ne pas piquer le nerf tibial d’un danseur, lire ici

Indicateurs 

La douleur, l’amplitude de mouvement en dorsiflexion de la cheville, l’endurance, le test de soulèvement du talon (Heel Raise test), le questionnaire DFOS (?) au départ et après le traitement (quatre semaines).

Validité 

BoussoleUne prise en charge en travail excentrique isolée, une combinaison d’électrolyse percutanée (EP) et d’exercices excentriques ou une EP isolée donnent des résultats positifs similaires à 4 semaines. Cependant, le groupe combinant les deux traitements a montré un pourcentage plus élevé de changements par rapport aux autres groupes, et ces danseurs ont eu des changements perçus plus importants.


Références bibliographiques 

espagneB De-la-Cruz-Torres, I Barrera-García-Martín, F Valera-Garrido, F Minaya-Muñoz, C Romero-Morales. Ultrasound-Guided Percutaneous Needle Electrolysis in Dancers with Chronic Soleus Injury: A Randomized Clinical Trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2020 Aug 27;2020:4156258. doi: 10.1155/2020/4156258. 

(article en accès libre) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s