« Prendre son pied » pour réduire les blessures de course


Quelle est la bonne chaussure pour aller courir ? sans doute une autre.

Aujourd’hui tout le monde court. Mon voisin court, mes patients courent, mon cousin court… en se faisant mal parfois. Comment les aider….?

Cette étude cherche à nous aider pour limiter les blessures liés à la course.

Etude

Essai contrôle randomisé, contrôlé en simple aveugle

118 coureurs de fond récréatifs recrutés entre août 2015 et août 2017

  • un groupe d’intervention (n = 57)
  • un groupe témoin (n = 61)

Le groupe d’intervention a reçu un cours de formation de 8 semaines axé sur les muscles des pieds et des chevilles, suivi d’un entraînement supervisé à distance par la suite.

Critères d’inclusion

  • âge entre 18 ans et 55 ans
  • 1 an de course entre 20 et 100 km par semaine
  • pas de blessures dans les 2 mois précédant l’évaluation de base
  • pas d’expérience de course pieds nus ou dans des chaussures minimalistes
  • aucun antécédent de chirurgie des membres inférieurs, et aucune maladie chronique ou déficience pouvant influencer la performance de course, comme l’arthrose

Évaluations

Les évaluations ont consisté en 3 évaluations biomécaniques (au départ, 8 semaines, et 16 semaines) distinctes de la force et de la posture du pied et en un rapport hebdomadaire sur la distance parcourue, le rythme et l’incidence des blessures de chaque participant sur 12 mois.

Pour la posture : qualifier et quantifier 6 caractéristiques de la posture du pied, sur une échelle de -12 à 12, d’une plus grande supination et d’une plus haute voûte plantaire respectivement à un pied en pronation et à un pied à arcade basse

Pour la force : mesurée en pressant les hallux et les orteils contre une plateforme de pression Emed 

Protocole

12 exercices progressant chaque semaine en volume et en difficulté

Pour les exercices ils sont basés en partie sur un article précédent (1) qui en mentionnait 12.

lien téléchargement fichier word

ou

Résultats

Les participants du groupe de contrôle avaient 2,42 fois (IC 95%, 1,98-3,62) plus de chances de subir des blessures liées à la course dans les 12 mois (période d’étude) que les participants du groupe d’intervention (P = 0,035).

Le programme d’exercices a démontré une réduction efficace des risques des blessures liées à la course chez les coureurs de loisir après 4 à 8 mois d’entraînement.

De quoi aider frères, soeurs, patients et coureurs du dimanche…

Références bibliographiques

bresil

Taddei UT, Matias AB, Duarte M, Sacco ICN. Foot Core Training to Prevent Running-Related Injuries: A Survival Analysis of a Single-Blind, Randomized Controlled Trial. Am J Sports Med. 2020 Dec;48(14):3610-3619. doi: 10.1177/0363546520969205. Epub 2020 Nov 6. PMID: 33156692.

  1. Matias AB, Taddei UT, Duarte M, Sacco IC. Protocol for evaluating the effects of a therapeutic foot exercise program on injury incidence, foot functionality and biomechanics in long-distance runners: a randomized controlled trial. BMC Musculoskelet Disord. 2016;17(1):160.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s