Les asymétries rachidiennes du sujet sain


J’ai l’impression qu’à force de vivre dans un monde de droitiers, même les gauchers se retrouvent avec une asymétrie rachidienne qui privilégie la mobilité vers la droite. Croyance ?

Les pious-pious physiothérapeutes vont lever les yeux au ciel à la lecture de cette remarque en se disant « et alors, même si c’est le cas, quelle importance ? », les ostéopathes vont peut-être se dire « évidemment, je le constate tous les jours au cabinet, d’ailleurs la plupart du temps, je fais T2 à gauche », mais sinon, où se situe la limite entre ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas ?

Cette étude prospective transversale a analysé la posture rachidienne de 100 femmes asymptomatiques & non douloureuses, âgées de 20 à 64 ans. Elle vise à constituer un ensemble de données de référence normatives de la posture thoracique, lombaire et pelvienne dans les trois plans de l’espace chez les femmes asymptomatiques.

Cela fait plusieurs études parues depuis des années sur le sujet, le genre de joujou dont rêvent tous les thérapeutes manuels…

Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble du blog…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s